Citroën DS19 – 1955

Les stylistes de Citroën, sous la direction de Flaminio Bertoni, ont choisi de rompre radicalement avec tous les standards esthétique de l’époque : la voiture se veut «ni américaine, ni italienne»… mais typiquement française.

Et de fait la ligne déconcertante de la DS est résolument originale. Elle ne sera jamais ni copiée ni imitée, imprimant sa marque sur tout une lignée de Citroën jusqu’à la CX et la SM. La ligne est spectaculaire alliant fluidité, légèreté et provocation.