Vespa 250cc – 1964

Vespa est devenue très populaire auprès des jeunes motocyclistes qui apprécient son confort et son esthétique. Dans le but d’attirer un public encore plus large, Piaggio crée la Vespa 50 qu’elle publicise comme étant « jeune, moderne et… sans papiers ». Selon le Code de la Route de 1963, en effet, elle ne nécessite ni plaque d’immatriculation ni permis et peut être conduite dès l’âge de 14 ans. Dernier scooter signé de Corradino D’Ascanio, la Vespa 50 devient une véritable marque de fabrique pour Vespa, avec plus de 3 millions d’exemplaires produits de 1964 à nos jours.